Le Premier ministre, Victoire Dogbé a présenté la démission de son gouvernement au président de la République, mardi 21 mai. Cette démission intervient après les élections législatives et municipales du 29 avril.

C’est une pratique courante après les élections législatives. Le président togolais, Faure Gnassingbé a accepté la démission du gouvernement Dogbè. En attendant la mise en place d’une nouvelle équipe gouvernementale, les ministres sortants gèrent les affaires courantes.

Nommée en septembre 2020, Victoire Dogbè a formé son équipe le 1er octobre. La gestion de la crise de la pandémie de la Covid 19 a été le principal défi de son gouvernement.

Ce même mardi, la nouvelle Assemblée nationale sa rentrée parlementaire. Plusieurs ministres du gouvernement y compris le Premier ministre démissionnaire ont été élus lors des législatives.