André Johnson, présidant les travaux du parlement en 2019, en tant que doyen d'âge

Triste nouvelle ce samedi 14 novembre 2020 avec le décès du 3è vice-président de l’Assemblée nationale, André Johnson. L’institution, par la voix de sa présidente, retient de lui «son dévouement inépuisable pour l’intérêt national ».

La présidente de l’Assemblée nationale a salué ce samedi la mémoire du disparu. L’ex-ministre de l’environnement est décédé ce 14 novembre. Membre de l’UFC, il est le 3è vice-président de la représentation nationales. Il est aussi le doyen d’âge du parlement.

Pour le parlement, c’est le deuxième deuil en moins de deux mois. Il a perdu récemment sont ex-président, Fambaré Natchaba.
(nous y reviendrons)