Eau et assainissement
A la réception d'un ouvrage d'eau potable à Sanleguidjimoni

61 postes d’eau autonomes à pompage mixte (solaire et manuel) et 38 blocs de latrines dans les écoles et communautés rurales ont été remis, 21 décembre, aux  populations de Sanleguidjimoni dans la région des Savanes. Ce sont des réalisations d’un partenariat entre le gouvernement togolais, le Japon et l’Unicef.

Il s’agit d’améliorer la qualité de vie des communautés par ces ouvrages. 122 000 personnes dont 32 354 femmes et 58 560 enfants devront voir s’ « améliorer leur condition d’accès à l’eau potable sûre et durable. » Ces réalisations participent également à « renforcer la sécurité nutritionnelle, l’accès aux services sociaux de base et l’éducation des enfants dans les préfectures de la région des Savanes affectées par la crise du Sahel au Togo », précise l’Unicef.

Les trois partenaires s’associent ainsi pour appuyer le programme d’urgence de renforcement de la résilience dans la région des Savanes (PURS). Hatimi Tchaboré, Secrétaire général du ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise a déclaré, au nom de son ministre : « Ce projet n’est pas simplement une réponse aux besoins immédiats, mais il représente également un investissement dans notre avenir. En renforçant nos infrastructures en eau potable et assainissement, nous stimulons le développement économique et social, améliorons la santé publique et rehaussant la qualité de vie de nos concitoyens. »

La remise des ouvrages aux bénéficiaires a eu lieu en présence de Dr Aissata BA SIDIBE Représentante Résidente de l’UNICEF au Togo, avec la participation à distance de l’ambassadeur du Japon au Togo, Katsuya Ikkatai.

« L’événement a été l’occasion de célébrer les progrès réalisés dans le renforcement de la sécurité nutritionnelle et de rendre hommage à la coopération entre la République togolaise, la République du Japon et l’UNICEF qui ont contribué à la réalisation de ces projets », s’est félicitée l’UNICEF.

Carlos Tobias