cedeao okAprès le suivi du processus électoral et le scrutin du 25 avril 205, la mission d’observation de la CEDEAO a tenu un point de presse ce dimanche à Lomé. Elle s’est félicité du bon déroulement du scrutin et a formulé plusieurs recommandations pour un issu paisible du processus électoral.

Après le vote de samedi, les togolais attendent les résultats. Dans un calme parfait, les électeurs ont les yeux tournés vers la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les oreilles tendues à la quête de la moindre information.

C’est dans cette atmosphère que la mission de la CEDEAO a fait sa sortie médiatique, 24 h après le scrutin présidentiel. Selon Léopold Ouédraogo, président du conseil des sages de la CEDEAO, « ces élections ont été paisibles, transparente et crédible ». La mission n’a pas manqué de féliciter tous les acteurs de la classe politique. Elle les a conviés à continuer à préserver ce climat de paix et surtout à faire recours aux moyens légaux pour toutes contestations à la publication des résultats. Et Amos Sawyer, chef de la mission d’ajouter que le Togo a besoin qu’on lui donne l’occasion de consolider sa démocratie. « La mission espère que cette élection va ouvrir la voie à l’approfondissement des réformes politiques, économiques et sécuritaires nécessaires au développement du pays ».

Et pour cela, la mission de la CEDEAO a appelé aux respects des moyes légaux de recours en cas de besoin.