Forum Esperance pour le TogoLe mouvement ‘’Espérance pour le Togo’’ a regroupé plusieurs acteurs de la société civile samedi en un forum à Lomé. Avec pour thème : « l’engagement de la société civile pour un Togo nouveau », ce forum a vu la participation de personnalités, chef religieux et traditionnels, et associations. Ils ont à travers plusieurs panels partagé des témoignages de leurs engagements citoyens et des débats qui en ont suivi on permis d’éveiller une fois encore la conscience des participants sur la nécessité de travailler pour un Togo nouveau.

L’objectif du forum de samedi initié par Espérance pour le Togo est Claire: partager avec les autres acteurs de la société civile le sens de son engagement citoyen; la manière et surtout les raisons qui devraient justifier cet engagement de chaque Togolais. Le père Pierre Chanel AFFOGNON dans son discours introductif a rappelé le contexte sociopolitique tendu dans lequel se déroulait ce forum, et a évoqué « la mauvaise foi des acteurs de la classe politique togolaise ». Selon lui, «la crise que subit le pays est non seulement politique mais aussi profondément éthique ». A en croire père Pierre Chanel AFFOGNON, la formule pour endiguer ce mal est l’engagement patriotique et citoyen. «Soyons courageux et vrais citoyens patriotes. N’attendons personne avant de travailler ensemble pour rebâtir notre pays et ne croyons pas que les autres nations vont aimer notre pays plus que nous-mêmes», a-t-il lancé au forum.

Des personnalités présents au forum de samedi
Des personnalités présents au forum de samedi

Madame Quashie Maryse, enseignante universitaire à la retraite, dans sa conférence inaugurale n’a pas manqué de rappeler le rôle de contre pouvoir que joue la société civile à l’instar du pouvoir législatif, ou encore de la Presse. Elle a en outre insisté sur l’importance de se dévouer à la cause du pays; d’abandonner l’individualisme et l’indifférence au profit de l’unicité d’actions et de l’engagement.

Pour renforcer cet esprit de dévouement et d’engagement au sein de ceux qui en ont déjà une lueur et faire naître l’engagement en ceux qui hesitent, des acteurs de la société civile comme le professeur David Dosseh de la Force citoyenne ‘’Togo debout’’, MAHOULE Spero président du CACIT, Aïcha ATCHANA de l’ONG APED-Togo, Michèle  AGUEY de l’association GF2D  ont respectivement, au cours d’un panel présenté leurs parcours personnels riches en anecdotes en ce qui concerne leur engagement dans la vie sociétale et politique du pays.

Les différentes formes que peut revêtir cet engagement sont passées au peigne fin afin «d’ouvrir les yeux aux citoyens et de les faire prendre conscience des réalités qui doivent en principe attiser cette soif d’engagement en eux».

Espérance pour le Togo veut une société civile inclusive et diversifiée
Espérance pour le Togo veut une société civile inclusive et diversifiée

Ce forum a été donc riche en témoignages. De celui du représentant de la diaspora en passant par ceux de quelques personnalités de la société civile; celui de Madame EZA, épouse de Joseph EZA incarcéré depuis un bon bout de temps a ému toute l’assistance.

Lancé depuis seulement le mois de septembre, le mouvement forces vives « Espérance pour le Togo » entend ajouter sa pierre à la construction de l’édifice démocratique. Son crédo, mettre ensemble les différentes couches sociales,  les différentes religions pour assurer son rôle de veille et d’éveil qu’il s’est assigné.

Yannick HIATOR