Burkina Faso
Harouna Yoda, Procureur du Faso. Image: DR

Au Burkina Faso, la justice a engagé des poursuites contre un présumé auteur d’abus sexuel sur sa fille de 14 ans, tombée enceinte de l’inceste et rejetée par la famille. La justice a été alertée par un film diffusé par un média et relayé sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué publié mercredi, le Parquet du tribunal de grande instance de Ouaga I a annoncé l’arrestation du présumé coupable.

Le père présumé auteur de l’abus sexuel sur sa fille est entre les mains de la justice, arrêté le 10 août 2020, informe un communiqué du procureur du Faso, Harouna Yoda. L’action de recherche a été menée par la Brigade régionale de protection de l’enfance (BRPE) du centre, renseigne le communiqué.

Le présumé coupable déféré au Parquet ce mercredi 12 août 2020 risque « (01) à trente (30) ans d’emprisonnement et une amende de six cent (600.000) FCFA à dix millions (10.000.000) FCFA selon l’article 533-10, 533-11, 533-13, 533-14 et 533-18 du code pénal » du Burkina Faso, précise le parquet.

La justice burkinabè toutefois regrette que de pareils sujets soient traités dans le cercle familial. Le procureur a alors invité les populations à « dénoncer les cas de violences faites aux enfants ».

L’enfant né de cette affaire est mis en sécurité rassure le parquet. A la naissance, les parents de la victime ont tenté de faire adopter le nouveau-né afin de l’éloigner du cercle familial, évoquant une malédiction.