ARCEP

L’autorité de régulation des communications électroniques, Arcep-Togo vient de boucler une tournée de sensibilisation dans 10 villes du pays. Pour la troisième fois, le régulateur est allé à la rencontre des associations de consommateurs et des populations pour mieux les informer et sensibiliser sur leurs droits.

Dix villes, Aného, Atakpamé, Bassar, Dapaong, Lomé, Kara, Kpalimé, Mango, Notsè, Sokodé ont reçu la délégation de l’Arcep-Togo accompagnée des associations de défense des droits des consommateurs. Une tournée nationale au cours de laquelle l’Arcep a pu sensibiliser 234 représentants des 117 communes du Togo et plus de700 représentants locaux des trois associations des consommateurs partenaires.

Il s’agit pour l’autorité de régulation d’aborder avec ces acteurs des sujets d’intérêts communs comme la problématique de la qualité des services, les coûts élevés des opérateurs mobiles en entrée de gamme et la protection des droits des consommateurs.

Sur la qualité des services, les acteurs ont pris connaissance de la réalité de leurs localités, grâce aux données relevées par l’Arcep. Le régulateur a alors partagé avec les acteurs locaux « les actions entreprises pour amener les opérateurs à faire les investissements nécessaires en vue de corriger les manquements relevés. »

Le droit des consommateurs renforcés

Concernant les prix, c’est à l’unanimité que les consommateurs ont fait part de leurs critiques à l’Arcep, insistant sur la cherté des prix, surtout ceux d’internet. Le régulateur a alors renouveler son engagement à initier des actions pour encourager les opérateurs à poursuivre la dynamique de baisse des prix engagée depuis quelques mois.

Pour finir, les consommateurs et représentants des associations ont été informés des dispositions en place pour la protection des droits des consommateurs. Elles sont entre autres la ligne gratuite 8000 pour les signalements, les compensations en cas de défaillance des fournisseurs de service internet fixe, la révocation des messages intempestifs à caractère commercial et publicitaires.

A travers ces campagnes d’information et de sensibilisation, l’Arcep Togo entend créer un cadre de partenariat avec les communes, avec pour but de « renforcer la protection des droits des consommateurs sur toute l’étendue du territoire national. »Le régulateur a mené sa tournée avec les associations partenaires que sont la Ligue Togolaise des Consommateurs (LCT), l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) et le Mouvement Martin Luther King (MMLK).

Justin AMEDE