nuisance sonore
Gal. Yark Damehame, Ministre de la sécurité et de la protection civile

Un gendarme et un civil ont trouvé la mort dimanche à la suite d’une altercation. Le drame serait lié à la nuisance sonore. Le calme demandé par le maréchal des logis en poste non loin d’un bar aurait mal tourné dans la région centrale au Togo.

Les faits se sont déroulés à Agbassikiti, dans la préfecture de Tchamba, région centrale au Togo. Un gendarme a abattu un civil, lorsque ce dernier lui aurait opposé une résistance. Le motif ? Une prétendue nuisance sonore venant d’un bar en face d’un poste tenu par des forces de sécurité.

Le maréchal des logis, en poste non loin du bar s’est rendu dans le bar, demandant une réduction du volume de la musique. Selon le rapport de police, c’est en ce moment que le gendarme a fait usage de son arme suite à une altercation violence avec trois jeunes hommes présents dans le bar. Un homme de 41 ans, en visite dans le milieu a été atteint. Le maréchal des logis a ensuite retourné son arme contre lui-même en se donnant la mort.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, dans un communiqué, a présenté ses excuses aux familles des victimes ; en promettant une enquête pour faire la lumière sur cet incident. Ila rappelé aux forces de sécurité la nécessité de faire preuve de plus de professionnalisme dans l’exercice de leur fonction.