tribunal de commerce, justice

Le président Togolais Faure Gnassingbé a gracié 454 détenus dans treize établissements pénitenciers du pays. La mesure a été mise en application suite à un décret signé par le président de la république le 03 janvier 2018. La grâce présidentielle est une mesure traditionnelle accordée à des détenus de droit commun en chaque début d’année.

Cette prérogative dont jouit Faure Gnassingbé est effective depuis ce mardi 08 janvier. Dans la prison de Lomé, ils sont 177 de détenus à bénéficier de cette amnistie. Les autres sont repartis dans les établissements pénitencier de l’intérieure à savoir Tsévié, Notsè, Mango, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé, Kanté, Kara, Dapaong, Aného, Bassar et Vogan. Pour le site gouvernemental, republicoftogo, cette décision peut être aussi traduite comme un geste de compassion.

A noter que cette mesure prise par le chef de l’Etat, « va permettre de décongestionner les cellules et réduire le nombre de détenus en charge » selon Akibou Idrissou, directeur général de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DAPR).

Clément Gado