Le président togolais, Faure Gnassingbé souffle sa 50è bougie lundi, 6 juin 2016. En prélude à cet heureux événement, la Nouvelle jeunesse pour le soutien au président (NJSPF) a demandé une messe d’action de grâce pour sa vie. L’office a eu lieu en l’église catholique Marie-Théotokos d’Agoè à Lomé.

Les membres de la NSJPF ce dimanche. Noël De POUKN, 1er de la droite. ©fullnews
Les membres de la NSJPF ce dimanche. Noël De POUKN, 1er de la droite. ©fullnews

« Il n’y a pas d’autorité qui ne vienne de Dieu, c’est pourquoi nous avons tenu à rendre grâce à Dieu pour avoir accordé ce temps de vie à notre président. 50 ans, ce n’est pas rien ». Voilà comment Noël De Poukn a situé le cadre de la messe demandée ce dimanche par la NJSPF, Nouvelle jeunesse pour le soutien au président (NJSPF) dont il est lui-même le président.

Noël De Poukn, Président national NJSPF.
Noël De Poukn, Président national NJSPF.

L’association voulait rendre grâce à Dieu pour la vie du président de la République Togolaise et implorer sa bénédiction sur lui. La prière de la NJSPF, longie vie à Faure Gnassingbé afin qu’il « poursuive son œuvre dans l’intérêt de tous les togolais ». « La NJSPF a prié le seigneur pour qu’il accorde la paix du cœur à notre président, puisque c’est lui qui est à la tête du pays. S’il a la paix du cœur, le pays sera en paix. Que Dieu lui donne la santé, la sagesse et la force nécessaire pour diriger le Togo », a martelé Noël De Poukn.

Dans l’homélie de cette messe dite en ce 10è dimanche du temps ordinaire, en la paroisse Marie-Théotokos d’Agoès-Nyivé, le célébrant, le père Séraphin Kpakpayi a appelé les fidèles à la compassion sans limite, sans discrimination ; à une solidarité. La NJSPF ne pouvait que s’en féliciter, l’homme dont il célèbre l’anniversaire prône les mêmes vertus pour son mandat social.

Et parlant du social, la NJSPF fait don ce lundi aux musulmans qui démarrent le jeûne de ramadan. Une manière pour la NJSPF de célébrer l’anniversaire de son ‘’mentor’’.

Ben SOULEYMAN