Budget 2021
Mawoussi Djossou Semodji, président de la commission des finances et du développement économique de l'AN

La pandémie de la Covid-19 a tout chamboulé. Elle a particulièrement mis à genoux les économies. Le Togo qui tente encore de mobiliser 400 milliards pour faire face aux impacts se prépare pour sa loi de finance 2021. Au parlement, les députés se projettent dans les trois prochaines années. Ils ont ouvert un débat sur l’orientation budgétaire 2021-2023.

A quoi s’attendre sur le plan économique durant les trois prochaines années dans un contexte de crise sanitaire. Quelle orientation donnée au budget de l’Etat dans les prochaines années ? Quelles priorités et comment réorienter. L’ouverture du débat permettra de discuter sur « la meilleure adaptation des axes prioritaires du Plan National de Développement 2018-2022. Pour ce faire, il nous faudra composer avec les éléments de projection cités plus haut en lien avec la conjoncture internationale et l’indispensable réajustement des scénarii qui s’imposent », a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale.

Des émissaires du gouvernement, les députés et autres experts en débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale, c’est une innovation de la loi organique de finance adoptée en 2014, a rappelé Mawoussi Djossou Semodji, président de la commission des finances et du développement économique.

Le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelles permet de « donner un profil des dépenses durant trois dans le cadre de l’évolution économique du pays », a-t-il ajouté, ce qui permet aux députés de donner des orientations sur les recettes et dépenses.

Ben Souleyman