La sous-région ouest-africaine est sous la menace du virus Ebola depuis quelques semaines. Le virus détecté en Guinée Conakry a atteint le Libéria, la Sierra Leone et continue de créer la psychose dans les pays de la région. Le Togo multiplie les réunions de crise.

Mardi, le chef du gouvernement togolais, Séléagodji Ahoomey-Zunu a réuni, à la primature, les points focaux de la stratégie de veille mise en place pour prévenir le virus Ebola au Togo. La réunion a permis, selon les conclusions rapportées par le site officiel de la primature, de partager avec tous les acteurs, les mesures prises pour barrer la route au virus.

Ont pris part à la séance de travail, les ministères de la santé, de l’administration territoriale, ceux du transport et de la sécurité. Si le Togo a accentué la vigilance à ses frontières, il est a noté, au terme de cette réunion, qu’aucun cas du virus n’est détecté au Togo.

En cas de tout cas suspect (fièvre brusque, des écoulements de sang dans le nez, des urines avec du sang, des diarrhées ensanglantées…), il est demandé aux populations de s’adresser au service épidémiologie du CHU Sylvanus Olympio ou de contacter le 22.22.57.51 / 22.21.38.26 ou le 22.21.41.94